Connect with us

Vie pratique

Comment être indemnisé de l’assurance perte de gain

L’assurance perte de gain permet de recevoir des indemnités journalières au cas où vous seriez dans l’incapacité de travailler à cause d’une maladie ou d’un accident.

Publié

on

assurance perte de gain

Elle est souvent souscrite par l’employeur, mais peut également être conclue à titre individuel. Quelle que soit votre situation : salarié, au chômage ou travailleur indépendant, vous êtes tous concernés, y compris les frontaliers !

Si vous avez souscrit l’assurance

Pendant votre arrêt de travail, l’assurance perte de gain versera des indemnités journalières à votre employeur. Elles correspondent à 80% de votre salaire et sont allouées pendant une durée maximale de 720 ou 730 jours au cours d’une période de 900 jours. Les arrêts inférieurs à 20% ne sont pas couverts par l’APG. En fonction du contrat souscrit, des délais de carence peuvent être appliqués. Ils sont en général supérieurs à 2 jours et peuvent aller jusqu’à 180 jours. Si le délai de carence est supérieur à 2 jours, votre employeur aura l’obligation de vous verser votre salaire à 100% (ou 80% si cela est prévu dans votre contrat de travail) conformément au délai correspondant à votre ancienneté dans l’entreprise et pour autant que votre crédit annuel ne soit pas déjà épuisé.

Si votre employeur a souscrit l’assurance

Lorsque l’employeur souscrit une assurance perte de gain maladie, il sera libéré de son obligation de verser le salaire à condition que les prestations offertes par l’assurance soient au moins équivalentes à celles prévues à l’article 324a alinéa 1 à 3 du Code des obligations. Selon le Tribunal fédéral (ATF 128 II 13). L’équivalence est présumée aux conditions suivantes: le versement de l’indemnité journalière dure 720 ou 730 jours au moins au cours d’une période de 900 jours, l’indemnité couvre au moins le 80% du salaire, la prime est payée pour moitié au moins par l’employeur et un délai de carence de 2 à 3 jours maximum sans droit au salaire a été conclu. L’employeur peut opter pour un délai plus long que les 2 ou 3 jours correspondant au délai de carence mentionné ci-dessus.

>Informations pratiques

https://www.guidedufrontalier.com/actualites/cest-quoi-assurance-perte-de-gain#:~:text=L’assurance%20perte%20de%20gain,%C3%A0%20la%20reprise%20du%20travail.

Continue Reading
Advertisement
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Advertisement

Newsletter

Populaire